Communiqué de la Coordination Nationale des Universités en réponse à la lettre de Xavier Darcos

Publié le par Coordination nationale des universités

Communiqué de la Coordination Nationale des Universités
en réponse à la lettre de Xavier Darcos aux syndicats du 20-03-2009

Samedi 21 mars 2009, 10h30

Dans sa lettre envoyée à l'ensemble des organisations syndicales, Xavier Darcos, ministre de
l'Education Nationale, annonce le report d'un an de l'entrée en vigueur des nouveaux
concours. Cette manoeuvre dilatoire, relayée par certains médias, consiste à faire croire à
l'opinion publique que la réforme de la formation des enseignants est repoussée d'un an.
Il n'en est rien.
Au lieu d'un report pur et simple de la réforme des concours et de la formation des
enseignants, X. Darcos propose un montage en deux temps. La « mastérisation » de la
formation des enseignants, qui constitue le premier volet de la réforme, aura bien lieu à partir
de la rentrée prochaine, mais avec maintien des concours actuels en 2010. L'allongement des
études financées par les étudiants et la perte de l'année de stage rémunérée, y compris pour les
lauréats du concours 2010, sont confirmés par l'application immédiate des stages de 108
heures. La réforme du concours de recrutement, qui constitue le second volet, est reportée à
2011.
Loin de clarifier la situation, ce supposé délai n'est qu'une réécriture à vue d'un décret d'une
invraisemblable inconséquence, proposant une application de la réforme en deux temps.
La Coordination Nationale des Universités constate que par ce simulacre de recul le ministère
continue encore et toujours d'afficher son mépris pour tous les personnels de l'éducation
mobilisés contre la réforme dite « mastérisation des concours ».
La Coordination Nationale des Universités dénonce cette nouvelle supercherie et exige un
retrait total et sans concession des deux volets de la réforme : réforme des concours et réforme
de la formation des enseignants. Elle réaffirme que ce retrait demeure plus que jamais l'un des
préalables indispensables à l'ouverture de toute discussion.

Notre réponse à Xavier Darcos : tous dans la rue le 24 mars !

La Coordination Nationale des Universités

Publié dans Actualités nationales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article