AG de l'UFR cinéma et audiovisuel

Publié le par Sylvie Rollet

 L'assemblée générale de l'UFR Cinéma et Audiovisuel, réunie le 23 mars 2009, s'est prononcée sur deux points.

1. Considérant l'absence d'avancée significative dans les négociations, elle a voté une grève active d'une semaine, reconductible.

Vote acquis avec 9 voix pour (1 contre, 2 abstentions).

2. Elle affirme à l'unanimité son opposition au blocage total du campus Censier.

Publié dans Actualités Paris 3

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel Roux 24/03/2009 11:15

BonjourS'opposer au blocage ne peut se faire de manière nuancée : votre vote peut s'interpréter comme acceptation, plus ou moins passive, d'un blocage partiel.Or, le blocage, étant un mode d'action qui va à l'encontre de la liberté individuelle d'étudier, similaire à celle de travailler et donc par suite liberté essentielle, est un moyen illégitime. Illégal.Il nuit gravement au mouvement en faveur duquel il s'inscrit. Il le pervertit de fond en comble.Il convient donc de s'y opposer totalement.Cette position est à partager avec l'ensemble des AG d'enseignants comme d'étudiants et de personnels de l'université Paris III SN, dans la mesure où les locaux sont communs à tous les étudiants, enseignants et personnels de cette université.Merci de votre attention. Meilleures estudiantines salutations citoyennes.Michel RouxEtudiant en licence d'écrivain publicUniversité de Paris III SNSalarié et syndiquéGréviste le 19 mars 2009