Motion de l'AG de la Conférence permanente du CNU

Publié le par CNU

Motion de l'Assemblée générale de la Conférence permanente
du Conseil national des universités

Du 8 juin 2009

Le CNU actuel n'a pas été élu avec le mandat de mettre en place l'évaluation quadriennale des enseignants-chercheurs. Par ailleurs, il n'en a pas les moyens. Il exige que cette mise en place soit repoussée à la prochaine mandature. Il demande que la période transitoire soit mise à profit pour obtenir un consensus sur la finalité et les procédures de l'évaluation et que celle-ci se situe plus dans la perspective de l'accompagnement de la carrière des enseignants-chercheurs que dans celle d'une évaluation sanction.

Unanimité moins 2 abstentions

Publié dans Actualités nationales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article