Motion du CA de Paris 1 sur la mastérisation

Publié le par Paris 1

Motion du CA de l'Université Paris 1

(lundi 8 février 2010)

 

 

Le CA de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne prend acte des motions sur la

mastérisation des concours de l'enseignement primaire et secondaire votées par

le CNESER, les VPCEVU, de nombreuses sections du CNU et par la CPU. Avec la

plupart des institutions représentatives du service public d'enseignement

supérieur et de la recherche, il estime que le dispositif prévu contredit les

objectifs affichés sur tous les plans, qu'il s'agisse de la qualité de la

formation disciplinaire, dont le niveau d'exigence est abaissé, de l'initiation

à la recherche, qui ne peut être assurée convenablement en concurrence avec la

préparation des épreuves écrites et orales du concours, et de la préparation aux

métiers de l'enseignement, alors que la fonction des IUFM est ignorée, et qu'une

micro-épreuve visant à recruter "des fonctionnaires éthiques et responsables"

est imposée aux candidats sans qu'ils puissent connaître ni les contenus

d'enseignement exigibles, ni les critères d'appréciation de l'épreuve, ni la

composition des jurys. Il s'insurge contre les annonces de couplage entre le

stage des lauréats et celui des admissibles en M2. Il proteste enfin contre le

calendrier qui apparaît en l'état irréaliste et inapplicable : alors que, dans

la plupart des disciplines concernées, les programmes des concours ne sont pas à

cette heure encore connus, comment peut-on raisonnablement penser imposer aux

candidats et à leurs préparateurs des épreuves écrites durant le mois de

novembre 2010 ? Le CA de l'Université appelle les Ministres de l'Education

nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, à témoigner aux

étudiants préparant les concours de l'enseignement, aux équipes pédagogiques qui

les encadrent, et aux élèves du Secondaire le respect qui leur est dû en ouvrant

une véritable négociation avec l'ensemble des instances représentatives et en

suspendant dans l'immédiat l'application de la réforme.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article